Les titres-restaurant : de nombreux avantages pour les restaurateurs

12/10/2018 - Partager
Les titres-restaurant

Venus tout droit du Royaume Uni, les titres-restaurant font désormais partie du paysage français. Comment fonctionnent-ils ? Comment tirer le meilleur parti du paiement en titres-restaurant ? On vous dit tout !

Petite histoire du titre-restaurant

Le titre-restaurant (tel que nous le connaissons) a fait son apparition en France au début des années 60 sous la forme de « crédits-repas ». Ils seront assortis d’un avantage fiscal en 1967, date à laquelle le gouvernement décidera de l’exonération de cotisation sociale et d’impôt.

Concrètement, le titre-restaurant est exonéré de cotisations sociales et fiscales salariales et patronales (CSG et RDS compris) tant que la participation de l’employeur est comprise entre 50 % et 60 % de la valeur du titre.

Le complément de rémunération, que constitue pour le salarié la contribution de l’employeur, est exonéré de l’impôt sur le revenu.1

 

Aujourd’hui, le titre-restaurant se dématérialise et peut être utilisé grâce à une carte ou même une application mobile !

 

 

Quelles sont les règles d’acceptation des titres-restaurant ?

Le titre-restaurant est légalement accepté pour régler en totalité ou en partie le prix du repas consommé au restaurant ou achetés auprès d’une personne ou d’un organisme assimilé restaurateur.

Ils doivent être utilisés pendant leur durée de validité (généralement une année calendaire). Et, sauf mention contraire, uniquement pour régler les repas pris en semaine pour un montant maximum de 19€/jour !

 

Le saviez-vous ? Il est strictement interdit de rendre la monnaie sur un paiement en titre-restaurant !

 

Pour en savoir plus sur les droits et les obligations des restaurants en matière de titre-restaurant, la Commission nationale des Titres-Restaurant (CNTR) met à leur disposition un site internet reprenant la législation en vigueur et consultable en ligne.

 

Tirer avantage des titres-restaurant dans son établissement

Dans les faits, 3.500.000 salariés disposent de titres-restaurant en France. Bien entendu, tous ne franchiront pas la porte de votre établissement. Toutefois, il est possible d’en tirer le meilleur parti en adaptant votre offre !

 

  • Fidéliser votre clientèle: le titre-restaurant étant destiné aux salariés, vous pouvez légitimement penser qu’ils viendront dans votre restaurant plutôt pour le déjeuner, éventuellement entre collègues.

Pensez par exemple à adapter votre service en prévoyant du personnel en nombre suffisant pour être rapide.

 

Netresto vous simplifie la tâche avec la solution Netresto RH qui vous permet d’établir, en quelques clics, des plannings adaptés à la fréquentation de votre établissement.

 

  • Optimisez votre carte: proposez un menu en cohérence avec le montant des titres-restaurant utilisés par les salariés qui fréquentent votre établissement (dans la limite des 19€/jour).

Offrez-leur par exemple la possibilité de choisir un « menu midi – café compris » équivalent au prix moyen constaté des titres-restaurant utilisés dans votre établissement.

 

Pour optimiser vos menus, optez pour la solution Netresto gestion Matières qui vous permet de suivre la rentabilité théorique/ réelle à partir des fiches techniques des plats de votre carte (coût et rentabilité théorique) ainsi que vos marges et les écarts marchandises. 

  

Pour aller plus loin, consultez également notre article « augmenter la fréquentation dans votre restaurant » et contactez nos experts !

 

 

1 loi 2009-879 du 22 juillet 2009 – art 113 – décret no 2010-220 du 3 mars 2010 – JORF no 0053 du 4 mars 2010





Tous les articles

Nos derniers articles



Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!